Visiteur du jour, bonjour !

 

Au menu du billet d'aujourd'hui, une réflexion un peu à part. Je ne souhaite pas vous présenter un produit de beauté, ou vous parler d'une marque en particulier. Ce n'est pas non plus un billet de "propagande" pour ou contre les tests chimiques sur les animaux avant commercialisation des cosmétiques ou contre une marque en particulier. D'ailleurs, les marques que je citerai dans ce billet le seront uniquement à titre indicatif et pour illustrer mon propos. Je ne prends pas partie, je souhaite juste, avec vous si vous le souhaitez, aborder ce sujet qui me semble intéressant. Et ce, même si nous sommes sur un blog beauté, lieu de la futilité par excellence pour certain(e)s, il faut savoir aussi, parfois, parler d'autres choses que de pots de crèmes. :)

 

Je n'illustrerai pas non plus ce billet par des images, je souhaite rester neutre, et aux vues de ce qu'on trouve sur Internet, ça me briserai un peu le coeur de le faire.

Je ne suis pas non plus une experte en la matière donc il se peut que certaines informations soient éronnées ou incomplètes, dans ce cas, merci de me corriger. Vous savez aussi bien que moi qu'on trouve de toute sur Internet, et l'erreur est humaine :)

 

 ********

 

Je ne sais pas pour vous, mais en ce qui me concerne, je n'ai pas la démarche de me demander d'où viennent les composants qui composent (justement) les cosmétiques que j'achète. Je ne suis pas une adepte du bio, au mieux, je préfère les produits dits "naturels". Comme quand je m'achète un jean ou une paire de chaussures, je ne me demande pas QUI a fabriqué ce jean, dans quelles conditions, pour quel salaire etc. Je le reconnais, je suis une consommatrice. Mais j'essaye d'etre responsable.

 

Il y a quelques jours, une lectrice m'a laissé un commentaire dans lequel elle me disait qu'il fallait boycotter les produits Rimmel, car la marque, rachetée par le groupe L'Oréal teste tous les produits qu'elle commercialise sur les animaux. Elle m'a également décrit certaines pratiques assez hard administrées à ces petites bêtes.

 

J'avoue que ça m'a un peu retourné.

Et pourtant, j'ai conscience que ces pratiques existent.

 

Du coup, je me suis demandé où en était aujourd'hui les lois, ou "principes" par rapport à cette pratique.

 

Ce que j'ai découvert m'a vraiment étonnée.

 

1/ Tester des substances chimiques sur un animal vivant n'est pas représentatif quant aux conclusions que l'on peut en tirer sur la commercialisation d'un produit pour les humains.

Je m'explique : aucune espéce vivante ne peut être considérée comme modèle biologique fiable pour une autre. Ce n'est pas parce que le rectum du lapin se rapproche des propriétés labiales de la femme qu'un test qui prouve l'inocuite d'un produit sur le lapin le sera sur la femme.Chaque espèce détient son propre code génétique.

 

2/ Il existe des alternatives in vitro aux expérimentations animales

Aujourd'hui, il est possible de tester les substances chimiques in vitro, et non plus in vivo (sur les animaux) grâce à la toxicogénomique : il suffit d'utiliser des cellules humaines en culture. Cette étude se montre plus sûre, 100 fois plus rapide et 100 fois moins onéreuse que les tests sur animaux.

 

3/ La toxicogénomique a été reconnue par le Parlement Européen depuis 2005

Mais ce n'est pas pour autant qu'elle est appliquée. En effet, cette méthode n'est qu'une alternative et n'interdit pas le test sur animal vivant. De plus, elle fait débat, puisque quelques mois après sa mise en place, elle a été retirée par le Conseil de l'Europe pour être de nouveau adoptée par le Parlement en 2006. Où en sommes-nousaujourd'hui ? La question fait toujours débat. 

 

4/ La liste des marques pratiquant le test sur animal est énorme

Vous pouvez la retrouver ICI (normalement, elle est exhaustive). Pour citer quelques marques qui m'ont étonnée (je ne vous parle que des cosmétiques) : Bénéfit, Biotherm, Bobbi Brown, Clinique, Dove, Esthée Lauder, Eucérin, Guerlain, Labello, M.A.C, Mixa, Sanex, Vichy Cosmétics, Yves Rocher ...

 

Alors que certaines marques jouent clairement sur la notion de naturel (Yves Rocher & Sanex par exemple), je constate qu'en fait, c'est un peu du vent et juste une vitrine. Et que penser de The Body Shop qui a été racheté par L'Oréal, très gros testeur in vivo ?

Ou alors, je n'ai pas trouvé la vraie liste officielle des marques qui testent ou non sur les animaux et à ce moment là, je veux bien que quelqu'un me la fournisse.

 

Du coup, que faire quand on est une beauty addict ? Arrêter d'acheter du maquillage ? Me convertir au bio ?

Franchement, je ne sais pas, et je suis assez dépitée quand je sais désormais qu'il existe des alternatives et que la majeure partie des marques que j'achète font partie de la liste citée plus haut.

Et vous, quelle est votre opinion sur le sujet ? Je vous invite à discuter entre nous dans les commentaires, la seule chose que je vous demande, c'est de ne pas être virulent(e)s dans vos propos, chacun à le droit d'avoir ses opinions personnelles.

 

Bon week-end !

 

EDIT :  Comme je l'ai dit plus haut, je ne suis pas experte sur le sujet, ainsi, j'ai commis deux erreurs dans mon texte : Yves Rocher et Urban Decay ne testent pas leurs produits sur les animaux (ainsi que d'autres marques, la liste que j'ai trouvé sur le Net n'avait pas été mise à jour depuis un moment je pense !). On trouve vraiment de tout sur Internet et malgré mes recherches, je n'ai pas du tomber sur les bons sites, je remercie celles qui ont pris le temps de me laisser des commentaires très complets pour me rectifier et donner leur opinion mais aussi pour me laisser des liens intéressants sur le sujet. Je vous invite à aller lire le fil des commentaires afin de poursuivre la réflexion. Merci :)

 

Sources : 30 millions d'amis

Zenannuaire

Liste "Noire"